Accueil

              Pour estimer un délai post-mortem, l’élément le plus utilisé et le plus fiable est la décroissance thermique: après la mort, la température du corps diminue, jusqu’à atteindre celle de l’air ambiant.

En théorie, cela autorise une estimation précise pendant les premières 24 heures. Toutefois, trop souvent, des scènes de crime imparfaitement préservées nous font perdre en précision : le simple fait d’ouvrir une fenêtre peut conduire à une erreur de plusieurs heures.

La raideur du corps aide à dater la mort dans les 48 heures suivant le décès, avec une bonne précision pendant les six premières heures ; notons que la rigidité cadavérique disparaît après environ deux jours.

 Au-delà, on se fonde sur l’avancement de la putréfaction, qui correspond à la dégradation des tissus par les enzymes et les bactéries. Pour des délais plus longs, seule l’étude de la colonisation du cadavre par les insectes fournit des estimations fiables.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×